Le site generationfrance Metier Quel est le travail d’un éboueur ?

Quel est le travail d’un éboueur ?



L’appellation éboueur est de moins en moins utilisée de nos jours pour faire place à des termes tels que « agent chargé de la collecte des déchets ou encore agent de propreté urbaine et aussi ripeur ». Quoi qu’il en soit, l’éboueur est un professionnel de l’hygiène et il se charge de l’enlèvement des ordures ménagères.

Quelques mots sur le métier d’éboueur

Il fait le tour de la zone qui lui est confiée et à chaque arrêt, il ramasse les poubelles, les sacs poubelles ou des déchets jetés en vrac, bref, toutes les ordures entassées le long des trottoirs. Il effectue son travail à l’aide d’un camion conduit par un chauffeur et qui est mis à sa disposition. A l’aide du lève-conteneur, il entasse les déchets dans la benne et à ce moment, il actionne un système de broyage des ordures. L’éboueur se tient debout sur le marchepied à l’arrière du camion, seul ou avec d’autres éboueurs. A la fin de sa tournée, il transporte toutes les ordures vers un site de traitement ou un incinérateur.

D’autres tâches qui incombent à l’éboueur

Un éboueur peut aussi participer à la collecte de matériels lourds et encombrants dont des particuliers veulent se débarrasser. Il peut être aussi amené à nettoyer et à laver des trottoirs et à déblayer des marchés. Selon les saisons, un éboueur peut aussi ramasser les feuilles mortes par exemple, ou encore déblayer la neige. En gros, son rôle consiste à garder l’environnement propre, ce qui est favorable à la préservation de l’environnement mais aussi à la population. Lors de chaque passage, il s’assure que les lieux soient correctement nettoyés.

Comment devenir éboueur ?

Les candidats au métier d’éboueurs peuvent être recrutés par deux moyens différents : soit par la municipalité et alors l’éboueur devient agent des collectivités territoriales, soit par des entreprises privées de nettoyage qui collaborent avec la commune en sous-traitance. Pour être éboueur, il faut être prêt à travailler à des horaires décalés car souvent ses tournées commencent très tôt le matin, (dès 4 h du matin parfois) ou très tard la nuit et ce, jusqu’à 4h du matin quelquefois. Il faut également avoir une très bonne condition physique car il est amené, chaque jour, à porter de lourdes charges, à marcher et à descendre fréquemment et à faire de longues marches quotidiennement. Un éboueur doit aussi savoir travailler en équipe car le plus souvent, il est accompagné de 2 ou 3 autres éboueurs.

Quelles études et formations faut-il pour devenir éboueur ?

Ce qui est intéressant, c’est que l’accès au métier d’éboueur est offert même à des personnes sans diplômes. Toutefois, il existe des diplômes qui facilitent l’accès au métier, on peut citer le CAP PEUCR-propreté de l’environnement urbain-collecte et recyclage et le CAP agent d’assainissement et de collecte des déchets liquides spéciaux. Au niveau bac, Le Bac pro GPPE- gestion des pollutions et protection de l’environnement est le plus indiqué. Des années d’expérience peuvent mener un éboueur au poste de chef d’équipe ou contremaître.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *